Agenda

Consulter l'agenda complet

  • Philosophie et Littérature. Albert Camus : Noces
    jeudi 9 décembre 2021 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

  • L'homme et la Nature. Aux origines
    jeudi 20 janvier 2022 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

  • L'homme et la Nature. Sciences et célébrations de la Nature.
    jeudi 27 janvier 2022 de 10h à 12h
    19 Bd Salvator 13006 Marseille

Tandems philosophiques

1er décembre : Descartes et Pascal

Pascal fut fortement influencé par le rationalisme de Descartes avant de connaître une expérience mystique décisive, à partir de laquelle il cherchera à divulger sa foi. Sont-ils aussi opposés sur ce terrain de la Raison ?

 

8 décembre : Voltaire et Rousseau

Ces deux représentants des Lumières luttent pour l'émancipation de l'homme de tous ses esclavages. Ils témoignent tous deux de la portée pratique et concrète de la pensée des Lumières.

 

15 décembre : Camus et Sartre

Les grands sujets existentiels : l'absurde, la responsabilité, la solidarité, le rapport à autrui, la révolte, la liberté. La "pensée de midi" de Camus, caractéristique du paysage méditerranéen, comme équilibre des contraires et juste mesure.

 

La notion de Dieu en philosophie

Si le refus d'entendre parler de Dieu en philosophie est problématique, le fait de tenir un discours à son sujet ne l'est pas moins. Le Moyen Age occidental a fait de la théologie, le discours qui concerne Dieu, la reine des sciences et a considéré la philosophie comme la servante de la théologie. Les Lumières ont considéré que la théologie n'avait pas sa place en philosophie. C'est dire si les rapports entre théologie et philosophie sont complexes et passionnants.

 

19 janvier : Les preuves de l'existence de Dieu

Plusieurs philosophes et théologiens ont essayé de répertorier et de classer les preuves de l'existence de Dieu. Elles sont aussi diverses que leurs auteurs.

26 janvier : Critiques  philosophiques de la théologie

Kant, Nietzsche, Bergson, Simone Weil, des auteurs aussi différents ont apporté des apports novateurs aux rapports entre philosophie et théologie.

2 février : Au-delà de la mort de Dieu

La notion d'homme intérieur, la théologie négative, la docte ignorance du Dieu caché.

 

Dialogues de Platon

Nous poursuivons notre étude des principaux dialogues platoniciens, avec cette année, des dialogues de la jeunesse de Platon, dits "dialogues socratiques". D'excellentes occasions pour mieux comprendre l'art socratique de l'argumentation et de la réfutation. En effet, Socrate et ses interlocuteurs cherchent à définir les notions telles le courage, la sagesse, le politique, la science.

 

9 février : Lachès, sur le courage

Plusieurs définitions du courage vont s'affronter avec une intrigue attrayante et des interlocuteurs aux personnalités riches et affirmées.

16 février : Charmide, sur la sagesse

Trouver une définition précise de la sagesse, voici un vrai défi. Ce dialogue débouche sur une aporie, une impasse, ce qui permet à Socrate de faire aveu d'humilité.

23 février : Alcibiade, sur le politique

Quelles sont les capacités et les qualités que doit posséder un homme qui veut entamer une carrière politique ? Comment résister au tourbillon de la politique ?

1er  mars : Théétète, sur la science

Ce dialogue se déroule quelques jours avant le procès de Socrate et cherche à trouver les caractéristiques de la science.

 

Les philosophes empiristes anglais

L'empirisme est une philosophie qui fait de l'expérience son fondement. Tout savoir est dépendant de l'expérience, et il est soumis à son contrôle. On oppose fréquemment l'empirisme anglais au rationalisme français initié par Descartes et à l'idéalisme allemand, représenté par Kant ou Hegel. Nous étudierons quatre des principaux philosophes empiristes anglais.

 

8 mars : Thomas Hobbes

Il entend constituer un système philosophique libéré des présupposés métaphysiques, et l'établir sur le modèle de la science de la nature et de la mathématique de son époque. Ses œuvres majeures sont les Eléments de philosophie et le Léviathan qui, par sa célèbre théorie du contrat social, est devenu un classique de la philosophie politique.

15 mars : John Locke

Ses idées sur l'Etat, la tolérance religieuse et la pédagogie ont exercé une grande influence sur les Lumières et le libéralisme politique.

22 mars : George Berkeley et David Hume

Théologien et évêque irlandais, George Berkeley avait comme intention de consolider la morale et la foi, car il voyait dans le matérialisme une cause d'athéisme. Le projet fondamental de David Hume est d'introduire dans la science de l'homme la méthode d'investigation empirique, en s'appuyant sur l'expérience et l'observation.

 

Sagesse mésopotamienne

Berceau de civilisations hautement développées, la  Mésopotamie (entre les fleuves Tigre et Euphrate) possède des mythes et croyances d'une richesse inouïe. Ils nous permettent de mieux comprendre l'origine et le fondement de certaines croyances et courants comme le zoroastrisme, et le manichéisme.

 

29 mars :  Les mythes de création du monde de Sumer et Babylone

La Bible s'est largement inspirée de ces mythes, notamment celui du déluge et de l'arche salvatrice, que l'on trouve dans leurs textes sacrés.

5 avril : La symbolique des cités et ziggourats

Les mathématiques et l’astronomie de Babylone ont inspiré des générations de mathématiciens occidentaux, à commencer par Pythagore. On retrouve ces connaissances appliquées à l’architecture de leurs temples et cités.

12 avril : La quête du héros Gilgamesh

Héros en quête d'immortalité, il sera comme le héros grec Héraklès, amené à passer de nombreuses épreuves, dont la richesse symbolique est passionnante à découvrir.

 

Les idéalistes allemands

L'idéalisme allemand se développe dans un contexte historique particulier, où viennent se télescoper l'héritage des Lumières, et la Révolution française au sens le plus large. L'idéalisme allemand se caractérise par la distance à Dieu qu'aucun salut, venant d'ici-bas ou de la raison, ne peut venir combler. Il exprime le sentiment de finitude de la raison, de la conscience malheureuse, mais aussi la puissance de l'Esprit.

 

19 avril : Emmanuel Kant

Kant représente un tournant dans l'histoire de la philosophie. La pratique de sa pensée refonde une métaphysique. Elle aboutit à retrouver la fonction socratique de la philosophie, d'être ce taon réveillant  la cité de ses sommeils dogmatiques ou de ses dérives sceptiques.

26 avril :   Fichte et Schelling

Fichte s'est voulu le chantre d'une théorie scientifique de la liberté. Pour lui, la philosophie est doctrine de la science, elle est science du savoir en général. Schelling a été le fondateur de la philosophie romantique de la nature. La nature agit sous l'effet d'une force et d'une poussée intérieure, un pouvoir de métamorphose infinie. Sa dernière philosophie laisse apparaître l'influence de la pensée mystique et théosophique de Jacob Böhme.

3 mai :   Hegel

Son idéalisme absolu marque l'apogée et la conclusion de l'idéalisme allemand. Le savoir que l'esprit a de lui-même constitue le fondement du système spéculatif de Hegel. Il y ordonne une matière complexe et variée, tirée de tous les domaines du savoir : l'art, la religion, le droit, l'histoire.

 

Philosophes contemporains

 

10 mai : Arthur Schopenhauer

Dans son principal ouvrage, Le Monde comme volonté et comme représentation, Schopenhauer met en place une métaphysique de la volonté. L'impulsion conceptuelle lui est donnée par Platon, Kant et les Upanishad indiennes.

24 mai : Soren Kierkegaard

Il est à classer parmi les grandes figures atypiques du XIXème siècle. Ses écrits proposent, dans un style très personnel, aussi bien de la littérature, que des analyses philosophiques et psychologiques clairvoyantes, et des débats théologiques.

31 mai : Ludwig Wittgenstein

Deux périodes distinctes caractérisent sa vie et son œuvre. Son langage est simple et dépourvu de terminologie technique, mais il emploie des concepts comme image, monde, substance, éthique, dans un sens très particulier.

7 juin : Emmanuel Lévinas

Il s'est imposé comme le penseur de l'éthique le plus important de la fin du XXème siècle. Il définit la relation à autrui, la relation intersubjective, comme l'une des modalités de l'être. Pour lui, toute pensée authentique prend sa source dans un rapport à l'autre.

14 juin : Gilles Deleuze

Il occupe une place singulière dans le champ de la philosophie française contemporaine. Historien critique de la philosophie, mais aussi penseur original.

21 juin : Paul Ricœur

C’est l’un des philosophes les plus importants du XXème siècle, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Amoureux du langage, de l’histoire et de l’éthique.